haut_menu_divers
Retour AccueilDiaporamaContactez-nousN° de téléphone utiles

Accès à la formation

1 – Diplôme d'État infirmier :

Attention pour 2019 - En attente de nouveaux textes

Le site sera mis à jour dès parution des nouveaux textes.

2 – Diplôme d'État d’aide-soignant :

Extrait de l’arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant.

L'accès à la formation s'effectue par des épreuves de sélection.
Vous devez obligatoirement vous inscrire.

Conditions d’accès :

Pour être admis à suivre les études conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant, les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins à la date de leur entrée en formation, aucune dispense d’âge n’est accordée et il n’est pas prévu d’âge limite supérieur.

Epreuves de sélection cursus complet :

Les épreuves de sélection comprennent une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission.

Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité :

1 – les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV (=BACCALAUREAT)

2 – les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V (exemples : BEP ASSP, BEPA SAPAT, BEPA Services aux personnes, …)

3 – les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu

4 – les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter à l’épreuve écrite d’admissibilité. Cette épreuve, anonyme, d’une durée de deux heures, est notée sur 20 points et se décompose en 2 parties :

  1. A partir d’un texte de culture générale d’une page maximum et portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, le candidat doit dégager les idées principales du texte et commenter les aspects essentiels du sujet. (Partie notée sur 12 points)
  2. Questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine, sur les 4 opérations numériques de base et des exercices mathématiques de conversion. (Partie notée sur 8 points)

Les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à 10/20 sont déclarés admissibles et se présentent à l’épreuve orale d’admission.

L’épreuve orale d’admission consiste en un entretien de 20 minutes maximum avec 2 membres du jury, précédé de 10 minutes de préparation :

-          Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponse à des questions. (Partie notée sur 15 points)

-          Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant. (Partie notée sur 5 points)

Une note inférieure à 10/20 à cette épreuve est éliminatoire.

A l’issue de l’épreuve orale d’admission et au vu de la note obtenue, le jury établit la liste de classement, qui comprend une liste principale (quota de 27 places maximum) et une liste complémentaire. En cas d’égalité de points entre deux ou plusieurs candidats, l’admission est déclarée dans l’ordre de priorité suivant :

-          Au(x) candidats ayant bénéficié d’une dispense de l’épreuve écrite d’admissibilité ;

-          Au(x) candidats ayant obtenu la note la plus élevée à l’épreuve d’admissibilité, dans le cas où aucun des candidats à départager n’a été dispensé de cette épreuve ;

-          Au candidat le plus âgé, dans le cas où les deux autres conditions n’ont pu départager les candidats.

Lorsque, dans un institut, la liste complémentaire établie à l’issue des épreuves de sélection n’a pas permis de pourvoir l’ensemble des places offertes, le directeur peut faire appel à des candidats inscrits sur la liste complémentaire d’autres instituts.

Article 13 bis : les candidats justifiant d’un contrat de travail avec un établissement de santé ou une structure de soins peuvent se présenter aux épreuves de sélection (fournir un justificatif lors de l’inscription). Une liste de classement spécifique est réservée à ces candidats, qui comprend une liste principale (quota de 3 places maximum) et une liste complémentaire.

Epreuves de sélection cursus partiel :

Accessible uniquement aux personnes titulaires d’un des diplômes suivants :

-          Diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture

-          Diplôme d’Etat d’ambulancier

-          Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ou Mention complémentaire d’aide à domicile

-          Diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique

-          Titre professionnel d’assistant de vie aux familles

-          Baccalauréat professionnel « accompagnement, soins, services à la personne » ou élèves en terminale de cette filière

-          Baccalauréat « services aux personnes et aux territoires » ou élèves en terminale de cette filière.

Les candidats sont sélectionnés sur la base d’un dossier comprenant les pièces suivantes : CV, lettre de motivation, attestations de travail avec appréciations, dossier scolaire avec résultats et appréciations (uniquement pour les BAC ASSP et SAPAT), copie du diplôme (ou certificat de scolarité) permettant de se présenter aux épreuves de sélection cursus partiel.

Les candidats retenus se présentent à un entretien visant à évaluer leur motivation sur la base du dossier.

L’admission définitive des élèves en terminale BAC ASSP ou SAPAT est subordonnée à l’obtention du baccalauréat.

Le quota pour les titulaires du Baccalauréat professionnel ASSP ou SAPAT est de 6 places.

Le quota pour les titulaires des autres diplômes est de 4 à 6 places.

RESULTATS – DEMANDES DE REPORT

Tous les candidats sont personnellement informés de leurs résultats.

Les résultats des épreuves de sélection ne sont valables que pour la rentrée au titre de laquelle elles ont été organisées.

Cependant, un report d’admission d’un an, renouvelable une seule fois, est accordé de droit par le directeur de l’institut, en cas de congé de maternité, de rejet d’une demande de mise en disponibilité ou pour garde de son enfant ou d’un de ses enfants, âgé de moins de 4 ans. Un report d’admission d’un an, renouvelable deux fois, est accordé de droit par le directeur de l’institut, en cas de rejet du bénéfice de la promotion professionnelle ou sociale ou de rejet d’une demande de congé individuel de formation ou de congé de formation professionnelle.



 

 L’admission définitive à l’IFAS est subordonnée :

 

            - A la production, au plus tard le premier jour de la rentrée, d’un certificat médical par un médecin agréé attestant que le candidat ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l’exercice de la profession ;

            - A la production, au plus tard le jour de la première entrée en stage, d’un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France 


 

 

 

Centre Hospitalier Geneviève de Gaulle Anthonioz — 1, rue Albert Schweitzer — CS 10001 — 52115 Saint-Dizier Cedex
Tél. : 03 25 56 84 84 — Fax. : 03 25 56 28 73 — direction@ch-saintdizier.fr         facebook

ligne_bleuelogo SaintDizier institutionnel